samedi 22 août 2015

Reçu d'Annick SB

Proverbe dont on retrouve des traces dès le XVème . 

Mais pourquoi sont-ils gris?

Dans notre rétine se trouvent deux sortes de cellules : les cônes et les bâtonnets.

Les cônes, cellules sensibles aux couleurs, et les bâtonnets, sensibles à la luminosité.
Comme les cônes ne sont pas aussi sensibles que les bâtonnets, dès que l'éclairage est faible, les cônes n'arrivent plus à réagir normalement, mais les bâtonnets, eux, continuent leur travail, même avec une très faible lumière.
A la nuit tombée, notre vision n'est donc plus la même qu'en plein jour, et l'on a plus tendance à confondre des couleurs que nous parviendrions sans mal à distinguer en plein jour. 
Ainsi, que nous apercevions un chat gris ou roux en pleine nuit, les bâtonnets nous permettront de bien voir que c'est un chat, mais nos cônes ne distingueront que très mal la couleur, et nous penserons que ce chat est gris. 
Cette expression populaire s'est répandue à l'homme : si un individu commet un méfait en pleine nuit, on ne pourra pas le distinguer nettement, et donc il ne pourra pas être reconnu, c'est pourquoi on dit que ''La nuit, tous les chats sont gris'' !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire