mardi 28 août 2018

"UN TROU DE VERDURE ..."

Poème d'Arthur Raimbaud qui m'avait beaucoup marqué lorsque, alors collégienne, je l'étudia, j'ai souvent eu envie de le mettre en calligraphie.

                        Format 21*29.7 cm, sur papier kraft 

Le dormeur du val

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

1 commentaire:

  1. Bonjour Maho, je suis contente de voir ton blog se réactiver. J'espère que tu vas bien. En tous cas, tu fais toujours d'aussi jolies calligraphie, présentées toujours de manière très originale. Magnifique poème de Rimbaud que tu as bien fait de nous rappeler.
    Avec mon bon souvenir et toute mon amitié.

    RépondreSupprimer